CUISSE DE POULET A L'ESTRAGON ET A LA MOUTARDE

Publié le par lesrecettesdepipouf

IMG00535-20120626-2002.jpg

J'avais des cuisses de poulet dans mon frigo et j'avais pas envie de faire un poulet basquaise. J'ai donc cherché et j'ai trouvé cette recette qui me tentait bien. A jouer de la juger maintenant !

 

Préparation : 10 min

Cuisson : 1 heure à la casserolle

 

Ingrédients :

  • 4 cuisses de poulet
  • 6 cuillère à soupe de moutarde (de Meaux dans la recette, mais moi j'avais que de la Dijon !)
  • 1/2 verre de vin blanc sec
  • 2 verres de bouillon de volaille
  • 3 cuillères à soupe de crème frâiche
  • 1 jus de citron
  • 4 brins d'estragons
  • 1 noix de beurre
  • Huile d'olive, sel et poivre

 

Préparation :

 

Dans une cocotte faire revenir dans le beurre et l'huile d'olive, les cuisses de poulet préablablement coupée en deux  à l'articulation. Saler et poivre à votre convenance. Une fois la viande dorée la réserver.

 

Toujours dans la même cocotte, verser le bouillon de volaille et le vin blanc. Décoler les sucs de cuisson en grattant le fin de la cocotte à l'aide d'une spatule en bois. Faire chauffer quelques minutes et filtrer le jus à l'aide d'un chinois.

 

Remettre les cuisses dans la cocotte et les arroser du jus de cuisson. Faire cuire 35 min minimum à feu doux.

 

Melanger la moutarde, la crème et le jus de citron et incorporer ce jus dans la cocotte. Faire cuire de nouveau 10 min à feu doux. Vous pouvez faire cuire plus longtemps afin de réduire un peu la sauce.

 

Dresser dans un plat ou directement sur une assiette en arrosant de sauce moutarde et en parsement de l'estragon ciselé.

 

Vous pouvez servir ce plat avec du riz ou des pommes vapeurs.

 

Faites moi partager vos réalisations, vos expériences et vos remarques pour cette recette en me laissant un commentaire.

Il permettra d'améliorer cette recette et/ou mon blog.

cuisse de poulet, estragon, poulet, moutarde, crème fraîche, plat Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans PLATS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article